28 Mai 2011: Bonne – Malsanne

    CR de la sortie Bonne / Malsanne du 28 Mai 2011 par Jérôme

La Malsanne se jette dans la Bonne au niveau de Entraigue. Mais il vaut mieux être un peu sourcier pour repérer ses 2 m3 planqués en contrebas. Elle se navigue sur les 2 bornes en amont de Entraigue.

Le mieux est de laisser la bagnole à l’arrivée et de faire la navette à pied par le sentier qui remonte. D’une part, c’est très bon pour la peau de se taper 1/4h de marche en combinaison néoprène par 30° à l’ombre avec 20 Kg sur l’épaule. Et d’autre part, cela permet de repérer la petite gorge finale avec son seuil exotique en entrée et l’enchaînement du départ. Difficile à classer avec sa succession de petits seuils, d’étroitures, d’angles droits, de branche …etc etc.

Forcément en ouvrant la sortie aux slalomeurs ou autres moniteurs de l’école de pagaie, il faut s’attendre à devoir gérer des pb d’ados pré-pubères. Genre, Colas qui trouva plus utile pour aller naviguer de prendre son ordinateur portable, son disque externe, son mp3, son appareil étanche …etc etc que ses affaires de kayak. Le voilà au départ parti à mendier un bout de néoprène par ci, un vieux lycra par là,….. . Pathétique, le type. Sur l’eau rien à dire, propre les Colas, les Alexandre, quoique un peu maniéré, limite danseuse, mais bon a priori ça le fait. Dans un autre genre, Didier, le père de Benoit, 2 combinaisons néoprène et encore il en avait oublié une, un style de 1/2 de mélé, plus dans la tradition eau vive.

Le seuil de départ a été l’objet d’une profonde interrogation. Un tirage de courte-paille permit de trancher qui passerait en premier. Anja perdit. On ne sait pas trop quelle tractation a bien pu avoir lieu en catimini mais au final c’est Benoit qui nous ouvrit le passage. Bientôt suivit par Anja puis Didier…….. qui nous confirma qu’il y avait du fond.

Le seuil de la gorge finale permit à Ben de réviser sa droite de sa gauche. 1er tentative à gauche…. puis les bras bien devant pour rejoindre la berge. 2ieme tentative, l’autre gauche, nikel.

On casse une petite graine puis on file sur la Bonne ( classe III/IV). Le départ de la partie classique (depuis le Pont du Prêtre) se situe à 15 bornes en aval.

Arrivée devant l’Ex-infran – S constitué par 2 petits couloirs assez pentus de 5-6 m de long et 1 de large avec une zone de récup entre les deux -, tout le monde débarque.

Colas tente le passage……bien penché sur l’oreille droite ( Qd je vous disais qu’il était un peu maniéré). Ben glisse plus qu’il ne saute sur le bateau du pauvre Colas qui n’avait rien demandé et dans l’intention de ramener tout le monde au bord avant la seconde étroiture. Mais bon, vous savez ce que sait, l’eau ça glisse, les bateaux ronds, les mains dans les poches…etc etc, bref, c’est raté. Faut dire que ce n’était pas facile, on n’était à bien 50 cm du bord. Colas enchaine donc la seconde étroiture, penché cette fois sur ces 2 oreilles suivi de peu par Ben. A cet instant une lueur est passée dans l’oeil de Pierre – un peu aidé par la gueulante de Ben – et qu’il s’est dit  » C’est peut être à moi d’intervenir ». Il tira finalement sur la corde et ramena le Ben au bord avant la seconde étroiture.

Je saute dans mon bateau placé à la fin du rapide et me lance à la poursuite. Je commence par rattraper le père à Ben, tranquillement dans son petit-contre et qui me fait signe « c’est par là!! » (Comme si il y avait le choix sur une rivière et surtout la Bonne). Puis je rattrape le Colas arrêté sur le bord avec sa pagaie dans la main, genre je fais du Stop (Qd je vous dis qu’il est pathétique). Et puis là, tout s’embrouille, ce n’est pas 1 mais 2 bateaux que je vois à l’envers avec un Marc au milieu.
En arrêtant le bateau de Colas et embarqué par son leach, il se retrouva entraîne dans le courant à la nage, un pied dans son play boat, un bateau dans chaque main. Cet amas flottant finit par s’arrêter dans un contre, bientôt rejoint par le Colas, les pieds bien devant, la rame dans la main.

Voilà, un pure journée de navigation à réitérer plus souvent

Participants : Anja, Benoit, Didier, Colas, Alexandre, Marc, Pierre, moi

 

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] & MAlsanne 28 mai 2011 – Le CR de Jérôme Cette entrée fait partie des catégories Eau Vive.   —   Lien permanant. ← […]

Les commentaires sont fermés.