Rassemblement des 1000 pagaies de Seix – Ascension 2012

Par Marc
Ainsi donc pendant que 17 courageux d’entre vous se pelaient littéralement dans les Alpes en camping, d’autres moins courageux mais ayant accepter le principe de tailler la route, ralliaient le rassemblement des 1000 pagaies à Seix ( Ariège pour ceux qui l’ignorent).
Aurélie et moi partîmes ( j’ai réussi à caser un passer simple) donc le mercredi midi, direction Toulouse où nous squattames chez Damien ( adepte du C1 même dans du lourd). Petite soirée à 3, toute tranquille, je trouve néanmoins le moyen de prendre une petite mine ( sans doute le stress).
jeudi :
l’Alet

Petite mise en route sous grand soleil, et retrouvaille sur la grand place de Seix, des béarnais Laurent X et Bob Joimo plus ce déserteur de Sylvain Chabrut ( ça va se payer un peu plus tard) direction l’Alet et mauvaise surprise, le niveau d’eau est bas. Ca se navigue quand même, on embarque. ça y est, nous sommes dans les rapides, le groupe enchaine à vue et sans difficulté, jusqu’à ce mauvais pavé au milieu du passage qui envoie Sylvain dans le drossage, tentative d’esquimo, brasse coulée, vidage de bateau ( je l’avais dit que ça se paierait). Aurélie ne dit rien, mais jubile intérieurement et oui elle connaissait la riviére…assez d’émotion pour la journée, direction le camping et ses sanitaires insalubres et glaciaux !!!
mais non, que nenni, mon gentil tonton, je te fais une bise, nous a laissé l’usage de sa petite bergerie entierement refait en mini gite pour la famille et proches, donc nous. Pour le plaisir, on allume le poele bois et l’apéro peut commencer…et quand les basques partent se coucher, ils geulent qu’il fait trop chaud.
vendredi :
Haut Salat
Nous sommes rejoins par un toulousain Xavier, qui connait le haut Salat comme sa braguette, j’essaye de convaincre Aurélie d’embarquer,vu que le niveau d’eau sur l’Alet hier était bas, elle refuse !!! et bien lui en a pris. sans être en crue, il y a gras d’eau, ça enchaine, ça court et merci à Xavier pour l’ouverture, à quelques esquimo prés et de l’apné pour Sylvain, ça va globalemnt bien jusqu’à….tiens notre ouvreur s’est arrété, a débarqué et revient nous voir : là, il y a un passage un peu pourri, dommage pour les coudes, mais bon je le passe tous les ans, la majorité decide de porter ( BOB se rappelle qu’il a déjà mal à un bras….) et Xavier m’interpelle : hé! Marc, tu y vas ? réponse : ben, si tu me dis que ça passe….j’aurais du aller voir quand même avant d’y aller, résultat mon bateau et ma pagaie ont continué sans moi, même si finalement Xavier et Bob ont tout récupéré. Suite de nav, sans soucis mais tjs soutenu avec escorte de hot dog à partir du pont de la taule. le soleil n’est plus de la partie, mais il ne fait pas froid.petite dinnette puis on redescend assister au concert ( cool, il y a des tireuses à biére)
Samedi
l’Alet
Damien et Xavier sont repartis, arrivée de Dominique et sa petite family, et du coup presque rien…on refait l’Alet, le niveau d’eau est monté, les rapides sont moins encombrés, Sylvain manque de se reprendre une bache au même endroit, bref c’est trop bon.. il nous fallait un squech, Aurélie se dévoue, vise en endroit sans courant, sans rocher, bref une flaque et se retourne !!! le reste de la nav se termine tranquillou mais maintenant, il caille !
Pause casse croute sur la grand place de Seix, ( kebab, frite et biére) et on repart pour le Garbet ( gorges) Sylvain faisant l’impasse.
bon, comment décrire le Garbet, 2 façons :
-une chasse d’eau de 500 m
-la triple chute sur la longueur des combes de chateau Queyras.
c’est court, mais en apné, c’est long….tout le monde arrive indemne au bout du parcours, et Dominique de dire : quand à e^tre mouiller, on le refait !!! je passe mon tour.
deuxiéme passage, Dominique se boite, s’esquinte une épaule, et remonte miraculeusement sur un bateau qui passait par là, sa pagaie étant partie se promener, Laurentx, se boite, se démonte la main, remonte sur les cailloux avant de ramper en bateau pour récupérer sa pagaie. Il pleut, il fait froid, on se rentre.
Apéro, diner, bien au chaud à 9 chez le tonton, ça devient serré…dimanche, il fait moche, Aurélie et moi decidons de ne pas naviguer et donc de se rapatrier doucement. Les adieux sont déchirants, mais promis, juré on reste en contact et on remet ça.
Marc
1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Rassemblement des 1000 pagaies – Seix Ascension 2012 – CR […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire