Journée ensoleillée pour l’école de pagaie version 2013-2014

 

Aujourd’hui l’école de pagaie du CKDM profitait du soleil radieux pour naviguer une dernière fois en eaux-vives sur le bassin de l’Isle de la Serre avant de ranger les casques pour l’hiver. L’équipe des jeunes « kayakistes de l’extrême », tel qu’ils se nomment eux-mêmes, se compose cette année de quelques fidèles du club : Lise (15 ans), Julien (10 ans), Adèle (8 ans) et Yanis (7 ans) mais également de nouvelles recrues : Kévin (16 ans), Gaëtan (13 ans), Anaëlle (10 ans), Thomas (10 ans) plus trois jeunes « tritoon » qui nous rejoindrons après les vacances de la Toussaint.

C’est donc après le slogan de l’équipe « CKDM, kayakistes de l’extrême !!! » que nos jeunes enfourchent leurs kayaks armés de leurs pagaies, gilets, casques et jupes pour défier les éléments de la nature ! Au programme aujourd’hui une séance sur le thème de la reprise de courant concoctée par Yannick et Victorien qui validaient au passage leur diplôme d’initiateur fédéral de canoë kayak sous l’œil aiguisé de Yannick Véricel, président du comité départemental.

Après différentes situations d’apprentissages tout le monde se retrouve sur le bas de la rivière pour terminer la séance par un jeu du béret. Victoire des phénix 3 à 1, la revanche s’organise au foot quelques dizaines de minutes après, le temps d’avaler un sandwich.

Lise et Julien, qui participent au stage organisé par le comité départemental pendant les vacances de la Toussaint laissent leur bateaux sur place et l’équipe reprend la route du retour non sans tristesse, l’eau vive c’est finie pour cette année, elle reprendra après les vacances de Pâques. Désormais place aux séances sur le plan d’eau du grand Large tous les mercredis et au centre nautique de Décines tous les samedis pour de nouvelles aventures !

A bientôt sur l’eau

 

Stage slalom à Ivrea

C’est à Ivrea, ville du premier roi d’Italie, en plein cœur du Piémont Italien, où coule la DORA BALTEE que nous nous sommes retrouvés pour un nouveau stage de kayak. Nous avons navigué 4 jours sur ce bassin international ou se mélange simplicité, technicité et gros volume d’eaux vives. Nous dormons dans un charmant petit village nommé SETTIMO VITTONE, à 15 min du bassin. Notre première navigation se passe bien, c’est une prise de connaissance de la rivière sans qu’il y ait beaucoup d’eau mais suffisant pour se faire plaisir et passer sur les vagues. Elle se termine cependant par la natation de notre cadet sur le bas du bassin sans casse évidement. L’après-midi nous rencontrons Roberto D’ANGELO coach italien ayant entraîné plusieurs équipes internationales et ayant participé aux Jeux olympiques de Munich en 1972 (participation à 7 olympiades en tant qu’athlète et entraîneur). Nous le retrouvons le lendemain et nous nous entraînons avec lui. C’est une nouvelle approche du kayak slalom mais cela va nous aidé dans notre progression. Nous commençons à ressentir la fatigue due aux exigences du bassin et aux séances de notre nouvel ami Roberto. La journée s’achève sur quelques descentes de la rivière,

histoire de prendre de l’eau plein la figure. Nous rejoignons notre campement de base (deux caravanes dans un camping au flan d’une montagne). Apres un bon repas et quelque belles conneries dites, notre cadet part faire la vaisselle et nous allons nous coucher. Le lendemain après un réveil difficile nous rejoignons le bassin où nous rencontrons les athlètes ayant participé aux jeux olympiques de Londres en canoë biplace. Nous naviguons donc à leurs côtés, un peu en retrait tout de même de peur de les gêner. Mercredi, nous retrouvons Roberto et les ceïstes italiens pour une séance matinale sur le bas du bassin (la partie la plus difficile), l’après-midi nous nous entraînons avec les jeunes italiens du club d’Ivrea et Roberto

Le soir nous décidons d’aller au bar pour supporter la Juventus de Turin qui joue contre le Réal de Madrid. Un match très important. Un bon moment à passer ensemble, une bonne soirée, soft, 23h nous rentrons nous coucher, nous avons entrainement demain. Jeudi jour de départ, nous partons tôt, direction Turin pour une ultime séance sur un petit bassin sympathique. Après cette navigation nous allons nous balader, son centre historique, histoire de cultiver l’intelligence de certain (eh oui contrairement à ce que pense certain Turin n’est pas la capitale de l’Italie !!).  16h nous rentrons direction Lyon.

 

Finale N3 Moûtiers

Ce weekend c’était weekend de finale, attendu par tous les compétiteurs slalom du CKDM!

En effet, samedi 12 et 13 octobre 2013 avait lieu la finale de slalom du championnat Nationale 3. Les pagayeurs du club ont dans l’ensemble, réalisés de bonnes courses cependant le niveau dans la catégorie s’étant rehaussé la plupart n’ont pas atteint leurs objectifs. Ainsi Yannick passe à 2 secondes de la qualification en demi-finale. Florent et keryann ne sont pas loin, respectivement à 5 secondes et 6 secondes du dernier qualifié. Bravo à Thomas, futur Décinois, qui obtient une belle place de 17e en qualifications. Il accède ainsi à la demi-finale où il termine en 23e position. Un grand merci à la maman de keryann et à Adrien qui sont venu assurer le rôle de juge de porte pour permettre aux compétiteurs du club de courir.

A bientôt sur l’eau.  

Translac du Bourget 28 septembre 2013

Samedi 28 septembre 2013, le CKDM a participé à la la Translac du Bourget, grand rassemblement de pirogues, de canoës, de kayaks, d’avirons et de stand up paddle. La Translac est une épreuve accessible à tous : embarcations individuelles ou collectives,
débutants ou sportifs, jeunes ou moins jeunes, handis et valides. Une occasion aussi de rencontres bien sympathiques avec d’autres kayakistes.

Vers 9h le minibus avec 9 participants a quitté le CKDM. Brouillard sur la route mais magnfique brume sur le lac qui laisse présager une belle journée. A  11h départ en masse de tous les bateaux ; trois parcours le long de la cote sauvage du lac du Bourget sont proposés 10, 22 et 34 km, l’occasion d’admirer le chateau de Thomas 2, la Grotte Lamartine, et l’Abbaye Royale d’Hautecombes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour finir, hommage à Lamartine
« Ô temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices,
Suspendez votre cours !
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

Lyon Kayak 2013

Le départ a été matinal au club pour les participants à Lyon kayak 2013, un peu tôt pour les lève tard mais largement récompensé par le levée du soleil au Grand Large. Avant la mise à l’eau prévue à 11h30 le programme était en effet chargé : chargement des 2 remorques, dépose des kayaks à Collonges au Mont d’Or, puis parking des camions à Confluence et enfin retour des chauffeurs en navette à Collonges au Mont d’Or ! Heureusement, l’organisation était bien au point et le soleil au rendez-vous.

Sur la ligne de départ ce sont retrouvés environs 1300 embarcations, étalées sur quelques dizaines de mètres et essayant de ne pas franchir la ligne virtuelle avant le top, en s’accrochant aux branches des rives, aux autres embarcations et à tout point pouvant servir d’ancrage.

Au moment du départ c’est donc dans un joyeux bazar encadré par les bénévoles et organisateurs que les kayaks, canoës, planches et autres se sont élancés pour les parcours de 12km jusqu’à Confluence ou de 18km avec une petite boucle en plus, en mode ballade ou course. Quelques collisions à noter et une éraflure sur un K2, mais rien qui n’empêche la suite de la course !

La traversée de Lyon s’est passée dans des conditions idéales, sous le soleil, entre les nouveaux aménagements des quais de Saône, les vues sur Fourvière et le Vieux-Lyon, sans oublier les nombreux passants très encourageants.
A l’arrivée, un pique-nique était organisé à côté du bassin

de Confluence suivi de la remise des prix et d’une sieste bien méritée…
Un grand merci à Didier et Romain pour l’organisation côté CKDM et handisport, aux organisateurs de l’évènement, aux nombreux bénévoles et aux participants !