Sortie inter-sections 6 juin 2015

Compte rendu de la sortie inter-sections le samedi 6 juin 2015

 

Les rivières à proximité de Lyon étant trop basses pour une navigation facile, il a été décidé de découvrir le haut Rhône à partir du barrage de Brenier Cordon pour nous arrêter au pont d’Evieu.

27 participants décident d’affronter les lônes sauvages sur des embarcations taillées pour de longues traversées : les kayaks de mer, il y a en outre un kayak sit on top pour Nathalie et une espèce de « périssoire » le kayak double en bois de Laurence et François, dont la tenue début de siècle détonne un peu avec les lycras modernes.

Les poloïstes et les randonneurs se partagent la majorité de l’effectif, accompagnés de quelques parents bien décidés à voir à quelle sauce on mange leurs enfants le mercredi après midi…( les encadrants sont là, le président aussi aie aie aie) et de Yannick Véricel, professionnel qui nous fait découvrir les passages secrets pour rentrer et sortir des lônes  lorsqu’un arbre est tombé en travers du lit principal.

Les lônes se laissent apprivoisser facilement, le courant étant presque trop rapide pour vraiment s’immerger ( au figuré, quoique…) dans l’ambiance canadienne voire amazonienne de la forêt. Le chants des merles nous accompagnent toute la matinée et les arbres nous offrent toute une palette de vert .

Evidemment les poloïstes essaient de faire des strikes sur les grenouilles dont les coassements ne cessent que lorsque nous passons à proximité ! Les randonneurs sont plus axés sur la prise photographique des arbres et des oiseaux, néanmoins tout ce beau monde partage la joie d’être ensemble sur l’eau .

Un arrêt apéro pique nique se décide sur les coups de 13 heures, il sera le bienvenu car les jeunes (école de pagaie) commencent à montrer des signes d’impatience : « c’est quand qu’on arrive??? »

Après le repas on embarque pour passer un petit déversoir sur une retenue, les plus expérimentés en profitent pour jouer dans les vagues. L’après midi se poursuit dans la bonne humeur, au gré des petites lônes pour déboucher sur le haut Rhône en amont du pont d’Evieu, il est alors l’heure du gouter et nous décidons de nous arrêter pour faire les navettes de retour.

Tout le monde s’est bien amusé, la fraicheur du haut Rhône, ainsi que les paysages ont contribué à faire de cette journée une réussite.

Merci au club !

Laurence

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire