Compte rendu de la Lyon Kayak 2016

Avant le grand rassemblement du dimanche, on s’était retrouvé la veille au soir pour une brève rencontre avec le club de Mèze dans un bistrot pur jus du 2ème arrondissement.

Les Mézois étaient 6 pour le parcours chrono des 21 km : Catherine et Frédéric, Emma, Manu, Joël et Georges. De notre côté, nous étions 5 à avoir choisi de parcourir les 14km avec la perspective d’apprécier Lyon sous un autre regard et de faire partager ce plaisir, toujours renouvelé, avec les nouveaux : Yann et Emmanuël le fils de Claude, cette dernière, Pierre et Sylvette.

Au départ, Manu du club de Mèze vint nous saluer avant de rejoindre son groupe. Nous avions embarqué et attendions le
signal.

dscn1971

dscn1986

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ambiance et la bonne humeur ne nous ont même pas fait sentir la pluie insidieuse. La Saône était à 20°, température relevée par Claude avec son thermomètre-poisson.

Que pouvions-nous demander de plus ?
dscn1986

Nous partîmes donc conquérants et, par un prompt renfort, nous nous vîmes plus de 2000 en arrivant au port. A voir Pierre et Yann pagayer avec rage, les plus démotivés reprenaient du courage (merci Corneille). Claude, Sylvette et Emmanuël les suivaient sans les perdre de vue savourant la beauté sauvage des berges, l’île Barbe, la navigation le long des quais. « Quelle belle ville ! » se plaisait à répéter Claude, d’ailleurs approuvée par tous.dscn1991 dscn1994 dscn1989

 

 

 

 

 

Arrivés bien mouillés et affamés à la Confluence, le pique -nique à l’abri sous un pont fut fort apprécié.
Claude se chargea de la navette avec 2 des membres afin d’aller récupérer camions et remorques Rochetaillé. Le temps pour d’autres d’aller boire un café et de discuter avec des kayakistes, détenteurs de superbes embarcations . A leur retour, on chargea les bateaux pour rejoindre le Grand Large par des chemins quelque peu détournés… Mèze, de son côté, rejoignait l’Hérault.

Malgré une météo maussade, ce fut encore, une belle Lyon kayak !
Un grand merci à Claude, organisatrice hors pair qui a su faire face à bien des péripéties. Et bien sûr, on compte sur vous pour être plus nombreux et repartir en 2017…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire