La Nuit de l’eau

samedi 23 mars 2019, le CKDM a participé à la Nuit de l’Eau organisée au centre nautique Camille Muffat à Décines au bénéfice de l’UNICEF.

A cette occasion nous avons pu faire découvir le paddle et le kayak à de nombreux jeunes décinois et leurs familles.

Entre 14h30 et 19h30, nous avons accueillis 134 personnes grâce à nos paddles gonflables aquis cette année avec le soutien du FDVA.

Nous avons également pu faire découvrir le kayak sur le créneau 17h30 – 19h30 pour 38 jeunes.

Le Décines Aquatic Club et le Neptune Club Décines étaient présents à nos côtés pour cette journée de découverte sous le signe de la bonne humeur et de la solidarité.

Merci à Thomas et Julien, présents aux côtés de Ronan, Valentin et Baptiste pour cette belle journée !

Randonnée sur la Saône – Parcieux <-> Trévoux (10/03/2019)

Compte-rendu de sortie journée de la section Randonnée sur la Saône, entre Parcieux et Trévoux
Date: 10 Mars 2019
Participants: Claude, Laurent, Sébastien (resp.), Stéphane H, Thomas

Parcours

Cinq participants pour une sortie prévue pour être accessible à des kayakistes ayant débuté à l’automne. Le RDV est donné à 8h30. L’instant de sortir les bateaux, aller chercher la remorque, les mettre sur la remorque, en retirer et en remettre, sangler, défaire et re-sangler, refermer toutes les serrures, nous voilà partis environ une heure plus tard. Après environ 25 km pendant lesquels les gps se contredisent, nous voilà au point d’embarquement, à proximité du « camping de l’écluse à Parcieux », en rive gauche de la Saône, en aval de l’ancienne écluse au PK 26 (adresse 1413 Chemin de Halage, 01600 Parcieux, au bout du chemin des Varennes). Après avoir posé les kayaks près du point de mise à l’eau et mis nos tenues de navigation, on libère le chemin de halage en garant le camion et la remorque à proximité des habitations. Embarquement sans soucis comme on dit dans la région. L’eau est encore très fraiche.

Mise à l’eau
Ancienne écluse, au PK 26

Nous commençons par prendre le (faible) courant et contournons l’île Beyne par le sud avant de remonter en longeant d’abord l’île puis la rive droite de la Saône en direction de Trévoux. Cette rive est un peu plus sauvage, on observe des branches taillées (castors ?), des amas de coquillages (rat musqué ?), des couples de col verts, des grands cormorans avec au plumage nuptial partiellement blanc (Phalacrocorax carbo sinensis ?) . Bien qu’assez bien préservée, on constate malheureusement, comme sur tous les cours d’eau, la présence de quelques sacs en plastique dans les branches et d’autres déchets sur la rive.

Ile Beyne
Saône, rive droite
Trace de castor ?
Salle à manger de rat musqué ?
Papotage
Vél’eau

A l’île de la Pradelle, nous nous engageons dans la lône et nous arrêtons pique-niquer en rive droite de la Saône, où nous profitons de bancs et tables en pierre (aire aménagée « queue de l’Ile » à Quincieux). En fin de pique-nique le groupe n’a eu aucune pitié pour les pop-corns apportés par Claude ! Réembarquement puis remontée du passage entre l’île et la rive, obstrué par des arbres. Quasiment sans courant et avec un peu de contorsion, ça passe mais attention : à ne pas tenter s’il y a du courant !

Ile de la Pradelle, aire de pique-nique, ne passe pas si courant (arbres bloquant le passage)

Rive droite à gauche, île de la Pradelle à droite, arbres en face
Rive droite … à droite, île de la Pradelle … à gauche !
Barque à rénover …
Rive droite … à droite, île de la Pradelle … à gauche (bis)
Trévoux à droite … sur la rive gauche
Trévoux

Nous continuons à remonter en longeant rive droite. Nous passons devant Trévoux, puis laissons l’île du Roquet sur notre droite, et « Les îles » (dixit gogol) sur notre gauche. Là se produit un phénomène étonnant: arrivés à la pointe ouest de l’île du Roquet, des veines d’eau se forment soudainement alors que l’eau était calme ?!?

Formation soudaine de petites veines à la Pointe ouest de l’île Roquet ?!?

Quelques bacs plus tard, la veine d’eau disparait et … la proue d’une péniche de marchandise à grand gabarit fait son apparition !

Il semble que le volume de la péniche limitait le débit dans le chenal principal, entre la rive gauche et l’île du Roquet, faisant ainsi monter localement et momentanément la hauteur d’eau dans le petit bras. Nous profitons un peu des vagues derrière la péniche avant de continuer à remonter et, peu après « les Iles », nous faisons demi-tour.

Ancienne écluse à Parcieux
Ancienne écluse à Parcieux (bis)
Retour au point de départ, entre les roseaux
Roseaux à Parcieux

Nous empruntons la lône entre la rive droite de la rivière et le sud de « Les îles » où nous croisons un 4×4 qui traverse la rivière ! Nous reprenons ensuite le cours principal de la Saône pour rentrer tranquillement au point de départ sous un ciel dégagé, en profitant du faible courant. Avant de reprendre la route vers le club, pour clore cette sympathique sortie tranquille Laurent partage un délicieux gâteau au chocolat. En résumé, une agréable journée passée sur l’eau qui a permis à des nouveaux adhérents (initiés par Baptiste à « l’école de pagaie adulte ») de pagayer en dehors du Grand Large.