Randonnée sur l’Ain de Pont-de-Chazey à Anthon, dimanche 1er octobre 2017

Dans le groupe de randonneurs, les nouvelles recrues sont désignées d’office volontaires pour rédiger le compte-rendu de leur première sortie. Donc voilà le CR de Nadia !

Album photos : https://www.flickr.com/photos/clubckdm/sets/72157686879381930

Ballade en kayak de mer sur l’Ain – Dimanche 1er Octobre 2017

Première sortie et donc compte rendu à rédiger, c’est la coutume !

Rendez-vous au club à 8 h.
Sont présents : Sébastien qui organise la sortie, Brice, Roland, Jacques, François, Laurence et moi- même Nadia ; nouvelle arrivée au club .

Bon, le temps le matin est brumeux, le Grand Large fume un petit peu. On charge la remorque et le camion, on gare les voitures plus haut, sauf une pour la navette, et c’est parti. Direction Chazay-sur-Ain, 40 km de Lyon. Objectif de la journée : descente de l’Ain jusqu’à la confluence du Rhône. 20 km de rando-kayak.

On pose une voiture à Anthon au point de débarquement. Les premiers arrivés voient une biche traverser à la nage. Nous autres, on se contente de voir des poissons sauter dans l’eau. On reprend la route vers le point d’embarquement. Le ciel se dégage , il est 10 h. Moi c’est ma première sortie en rivière, ce que je crains le plus c’est de chavirer ! Au début, la rivière est calme, pas beaucoup de fond puis petit à petit un peu plus de courant, et de remous. Tout le monde s’amuse, moi je suis dans les apprentissages: bac, stop, contre-courant etc … Lire l’heure en pagayant, rotation du buste, pédalage, gite etc …
Pause déjeuner méritée au soleil, très agréable ; gâteau aux amandes … Hum ! Merci Brice.
14 h , deuxième partie du parcours. D’autres passages techniques, je commence à m’amuser un peu et à intégrer les infos. J’ai du mal à lire la rivière, à anticiper, mais ça passe ! Parfois entre deux cailloux.
Vols de cygnes au dessus de nos têtes, hérons cendrés, aigrettes, canards, couleurs automnales.
Puis dernier passage avant la confluence : du courant, des souches à éviter, un dernier bac … et la journée s’achève à Anthon. C’est pas moi qui ai baigné, je me rappelle plus c’est qui ! … Navette, attente, retour au club à 18 h.

Tout s’est bien passé. Pour ma part j’ai passé une très belle journée. Je me suis sentie bien entourée, bien encadrée. Merci à tous,

Nadia


 

PS: Au cours de la sortie nous avons assisté à la naissance d’une nouvelle discipline sportive : l’accrokayak. Discipline à la fois très sportive et utile également en matière de prévention des risques, puisque nous pouvons observer sur les photos une technique mise au point par Jacques, pour évacuer d’urgence son kayak en cas de lâcher de barrage impromptu. Technique qui devrait à court terme être intégrée dans les enseignements ‘sécurité’ de tous les clubs. (Brice)

 

 

 

CR Randonnée en Petite Camargue, 22-24 sept 2017

(Album photos : https://www.flickr.com/photos/clubckdm/albums/72157686374198521 )

Parcours: Saint-Gilles -> Aigues-Mortes (environ 80 km, soit 43 milles nautiques).

Participants: François, Jacques, Laurence, Max, Philippe, Pierre, Rémy, Sébastien, Stéphane

Organisation:

Désignée organisatrice à l’insu de son plein gré, Laurence a préparé cette randonnée : choix du parcours, organisation, réservation du véhicule, inscriptions, réservation du camping, …

Logistique:

Départ de Lyon en début de matinée, arrivée à Saint-Gilles environ 3 heures plus tard.

Nous déchargeons la remorque sous le pont de la D572N au dessus du Petit Rhône, et chargeons les kayaks pour deux bivouacs, puis déposons la remorque au camping « Crin Blanc » à proximité. La navette retour se fera en taxi.

Navigation :

C’est parti pour une première après-midi sur l’eau. Descente du Petit Rhône quasiment sans courant, entourés d’une végétation variée, dense et haute sur les berges. On croise quelques hérons et aigrettes garzettes. La mer encore à une dizaine de kilomètres, nous atterrissons sur une petite plage pour un premier bivouac, entre le fleuve et un champ de riz. Apéro puis repas partagé (préparé par Laurence). Avant de se coucher, observation du ciel étoilé.

Le lendemain matin, départ toujours sans vraiment de courant. On assiste à une scène de pêche (aux insectes ?) d’hirondelles picorant leur petit déjeuner à la surface de l’eau. Certains sont partis en mode sportif, tandis qu’à l’arrière c’est plutôt en mode contemplatif. On observe encore des hérons, aigrettes et bergeronnettes, ainsi que des poissons voltigeurs effectuant des vols paraboliques à 50 cm de la surface avant de replonger. Petit à petit la végétation change sur les rives, de plus en plus basse. Le hérons et bergeronettes laissent la place à quelques goélands, sternes et cormorans. Après un dernier méandre bien sinueux, on arrive à l’embouchure du fleuve, tout simplement, sans courant, ni houle, et sans la barre parfois observée comme indiquée dans le guide de Laurent Demai et Stéphane Paoli (50 itinéraires de kayak en Méditerranée, itinéraire no XX). Arrivés sur la mer, on tourne à droite, et cap à l’ouest. On longe alors une immense plage munie d’épis rocheux tout les 250 mètres. Certaines digues rocheuses abîmées permettent un peu de rase cailloux, ce qui atténue la monotonie de la navigation. Sur les plages, il y a d’étranges constructions en bois flotté. Après des dizaines d’épis on s’arrête pour le pique-nique au soleil. Nous lézardons un petit moment, puis nous reprenons la mer pour quelques milles avant une nouvelle pause à proximité d’étangs où nous observons des flamants roses au cours d’une petite balade à pied. Nous repartons à nouveau pour quelques milles avant de choisir un lieu de bivouac où nous nous éparpillons de la plage aux creux des dunes. Apéro, puis repas collectif préparé par Jacques et dégusté au crépuscule. Max ayant décidé de rester sur la plage à quelques mètres de la mer, on lui construit un enclos protecteur avec les kayaks !

Départ à 9h le lendemain matin dans la brume. Toujours pas de vent ni de mer. Heureusement les vaguelettes déferlant doucement le long de la plage permettent aux surfeurs de s’amuser le long du parcours jusqu’au Grau-du-Roi. Nous entrons alors dans le Grau-du-Roi via le canal en direction d’Aigues-Mortes, notre point d’arrivée. Dès que nous quittons la mer pour le canal, la brume se dissipe et nous terminons le parcours sous le soleil. Max et Sébastien se chargent de la navette en taxi pour aller récupérer le camion et la remorque au camping, laissant le temps aux autres de faire un peu de tourisme. De retour à Aigues-Mortes, chargement des kayaks rapide pour reprendre le chemin du retour. Arrivée dans la soirée sur Lyon.

En résumé :

Un parcours sans difficulté dans ces conditions, parfois un peu monotone pour la navigation, mais qui nous a permis de découvrir des paysages nouveaux. C’était aussi la première  fois que nous organisions une sortie en mer en septembre, et il faut avouer que profiter du soleil de l’arrière saison estivale sans croiser un touriste lors de la navigation est particulièrement agréable.

Bilan de la journée portes ouvertes du dimanche 10 septembre

Dimanche 10 septembre, après la matinée nettoyage avait lieu la journée portes ouvertes du CKDM.

Sous le soleil, curieux et curieuses qui avaient lu cet article ou qui flânaient sur les berges du Grand Large ont pu goûter aux joies procurées par la pratique du canoë-kayak.

Au programme : baptêmes de kayak-polo, balades en kayak de randonnée pour s’initier, démonstrations de freestyle, polo et même de slalom (sur la porte de fortune) pour découvrir les différentes disciplines de ce sport.

Si ces démonstrations ne vous ont pas suffit, il est toujours possible de suivre les championnats du monde championnats du monde (du 26 septembre au 1er octobre, qui ont lieu à Pau) qui vous donneront une bonne idée viagra without prescription de ce que peuvent être le slalom et la descente !

 

 

Bilan de la journée nettoyage

Dimanche 10 septembre, adhérents et adhérentes de toutes les sections du club se sont présentés afin de donner un petit coup de propre au club.

Élément phare de la matinée, sans pour autant que les autres actions aient été moins importantes – peut-être moins impressionnantes – la suppression d’un tronc d’arbre, implanté dans le paysage local depuis qu’un courant lui avait fait prendre racine auprès de la berge accueillante du CKDM.
Sorti des eaux avec une infinie délicatesse (enchaîné à une attache de remorque), ce bout de végétal, fruit des rayons de lumières et de la richesse de la terre, ira finir sa vie dans les airs (après une probable combustion), plus noble destin que celui de croupir dans les eaux du Grand Large.
S’en allant, ce tronc laissera sa place à des générations http://www.viagrabelgiquefr.com/ de kayakistes, et de céistes, qui pourront slalomer entre des portes lorsque celles-ci existeront.

De manière moins spectaculaire mais tout aussi utile, l’espace a été optimisé dans l’ensemble des locaux, les embarcations ont été réorganisées et le ménage a été fait pour qu’une nouvelle année riche en émotion puisse redémarrer !

Forum des associations Décines

Le samedi 9 septembre 2017, de 9h à 17h, le forum des associations de Décines a ouvert ses portes aux nombreuses associations de la ville. Comme chaque année, le CKDM acheter viagra était bien présent pour renseigner et répondre aux questions de futurs kayakistes en herbes… Enfants comme adultes, préparez-vous à accueillir de nouveaux visages sur l’eau 🙂

A cette occasion est également passée au stand la député Mme Cazarian…

Un grand merci aux bénévoles présents pour le bon déroulement de la journée !

Soirée festive le long de l’axe du T3 avec Komplex Kapharnaum Vendredi 15 septembre

Vendredi 15 septembre, Komplex Kapharnaum et le CKDM s’associent à nouveau le temps d’une soirée. Nous vous invitons à nous rejoindre sur le site du club à partir de 17H00. Ne venez pas sans maillot de bain et sans quelque chose à faire griller! Au programme, détente, apéro, initiation kayak, débat sur la question de l’eau et barbecue !

S’extraire du flux.
Faire un pas de côté.
Quitter le tracé quotidien.
Regarder ce qu’il y a là, autour de nous.

Pendant 5 jours, KompleX KapharnaüM en complicité avec les Pixel 13 et la compagnie sous X, vous propose de sortir des sentiers battus et de cheminer quelque part entre la gare Part-Dieu et l’aéroport de Saint Exupéry, sur les traces d’un certain Pierre-Louis Gallo, salarié survolté qui un jour décide de tout plaquer…

KXKM_LLDL_programme_BAT_web

 

Journées Portes Ouvertes du CKDM

Dans le cadre d’une rentrée scolaire sous le acheter du cialis en ligne thème du sport.

Le CKDM vous invite a venir découvrir : ses activités, sa base, ses encadrants et son ambiance conviviale.

Le samedi 9 septembre de 10h à 18h

et le dimanche 10 septembre de 14h à 18h

Un bar les pieds dans l’eau!!

Afin de profiter de manière un peu fun de vos derniers jours de vacances.

Le CKDM vous propose tous le samedi  à partir du samedi 19 août jusqu’au 9 septembre,  un bar associatif les pieds dans l’eau.

Pour profiter d’une bonne bière ( pression) ou d’un soft ,

Pensez à prendre un acheter cialis sans ordonnance maillot pour une séance de kayak sur le grand large!!

 

Carnet noir : Décès de l’un de nos membres, Nicolas Gauthier

C’est avec une immense tristesse que nous annonçons le décès inattendu de Nicolas Gauthier, victime d’un accident de voiture lors d’un voyage en Namibie avec des amis.

Nicolas était un membre actif du ckdm. Membre du comité directeur pendant des années, c’était un pilier du groupe de kayakistes randonneurs et d’eau-vive du club. Il a toujours participé activement à la vie de l’association et aux actions de promotion de nos activités. Il a grandement contribué au partenariat entre le ckdm et le cktsv. Kayakiste pratiquant avec bonheur dans tous les milieux, il aimait autant randonner une semaine en mer, dépasser ses limites sur un torrent de montagne, que s’immerger en pleine nature pour prendre le temps d’observer la faune sur une rivière calme. Amoureux de la nature et fin observateur, il aimait partager une petite partie de son immense champ de connaissances et ne manquait pas une occasion de nous enrichir à chaque sortie. Son regard et son ouïe affutés combinés à sa connaissance de la faune (en particulier des oiseaux), de la géologie, ou des étoiles garantissaient que toute sortie en sa compagnie serait enrichissante.

Singulier, exceptionnel, cultivé, curieux, gourmand, drôle, fin, enthousiaste, fidèle, sincère … ceux qui ont eu le privilège de connaître Nicolas savent combien il était précieux, unique et indispensable. Ses amis pleurent sa disparition et se souviennent en souriant de tous ces bons moments partagés sur l’eau, au bivouac, au club, ou en ville. Il manque déjà à ses copains et à tous les kayakistes du ckdm et du cktsv.  Nous sommes tous très affectés par son décès et partageons un immense chagrin avec sa famille et tous ses amis.

 

Vendredi 23 juin 2017 : la fête du club

En ce vendredi vingt-trois juin de l’an deux mille dix-sept, une cinquantaine de pagayeurs et pagayeuses en tout genre se sont retrouvé.e.s pour partager quelques coups de pagaies et à boire.

Alors qu’un orage menaçait les festivités, kayakistes et céistes d’horizons divers -randonnée, polo,freestyle, slalom, etc.- eurent la présence d’esprit d’unir leurs forces et ainsi surpasser les vieilles querelles afin de ligoter le barde à un arbre. Une fois cette menace écartée, plus aucuns chants ne risquèrent de provoquer la colère des dieux et le banquet pût se dérouler sans que la moindre goutte ne tombe du ciel.

Morale de l’histoire :

« Même si tout au long de l’année,

D’une manière différente nous avons navigué,

La même passion nous unie,

Et cette alliance nous sourit. »

Ou alors comme le disait un autre poète :

« Au-delà de nos différences
Des coups de gueule des coups de sang
[…]
On se ressemble sang pour sang »

Johnny Hallyday (oups, ne ferait-il pas partie des bardes à baîlloner lui aussi ?)

 

 

Vous aussi, partagez la flamme,

en visionnant ces images,

qui lors de cette soirée,

ont été projetées 

Slalom 2016-2017