Relatif à la section Randonée

A la recherche de l’équilibre …

vital

Séance eau calme au Grand Large du 30 avril 2014

Onze participants à la séance eau calme de ce mercredi 30 avril 2014: Céline, Denis, François, Fred G, Judith, Maryvonne, Nicolas G, Olivia, Roland, Sébastien, et Véronique. On a frisé la parité !

A l’initiative de Denis, cette semaine on a sorti des kayaks de type « course en ligne » Vital et des kayak de descente, plus un K2 de mer en guise de sécurité. La stabilité primaire toute relative de ces embarcations étant surprenante au premier abord, on a constaté différentes attitudes, certains décidant même de ne jamais s’arrêter pour bénéficier d’une stabilité améliorée une fois en mouvement. Clairement, on a « légèrement » détourné le concept de course « en ligne » pour créer une nouvelle discipline: la « course en courbe ». On a démarré avec un mouvement aléatoire désordonné de type « Brownien' » constitué d’un enchevêtrement de trajectoires courbes plus ou moins contrôlées, ponctué de phases ordonnées pendant lesquelles un groupe poursuivait un objectif commun en ligne droite avant de revenir au point de départ. Au final, on s’est surtout bien amusé, et après s’être familiarisé avec ces embarcations elle vont très certainement être plus souvent mises à l’eau lors des séances du mercredi car leur qualité de glisse compense largement la petite sensation d’instabilité primaire à l’arrêt.

P1080175

12-13 avril 2014 – Les gorges de l’Ardèche – 32 kilomètres

Très belle sortie eau-vive classe II en kayak de mer. Il s’agissait d’une sortie en autonomie ouverte à tous avec une nuit en bivouac sur un parcours ne présentant pas de difficultés techniques particulières. Nous étions 12 (débutants pour certains et plus expérimentés pour d’autres) + 10 kayaks de mer et un canoë.

Rendez-vous à 8h au club pour un départ vers 9h.
Le temps de décharger le camion et de faire la navette il est 15h quand nous embarquons.

Départ de Salavas (tout près de Vallon Pt d’arc), passage du fameux rapide du Charlemagne (la petite gâterie de dernière minute concoctée par Nicolas). Le parcours est très beau, assez peu fréquenté en cette période de l’année  et nous offre une alternance de rapides et de zones d’eau plus calmes. Un niveau d’eau suffisant, mais sans plus ! Plusieurs d’entre nous ne résisteront pas à s’offrir une petite baignade ! Vers 18h, bivouac à l’aire de Pont de Gau.

Dimanche, dès 9h30 on est déjà tous sur l’eau. Un très joli parcours nous attend : on prend le temps de’observer le paysage fait de chênes verts et d’arbres de judée en fleurs. Navigation sans grosses diffultés sauf au passage de certains rapides !
Arrivée à Sauze (St Martin d’Ardèche) vers 16h. Retour à Décines en camion (sauf 3 filles qui font du stop pour récupérer le 2e véhicule laissé à Salavas).

Très belle sortie qui nous a bien moitvés pour une belle saison 2014 de kayak !

Entrainement rando – C’est le mercredi soir !

Un petit article pour rappeler la  

Reprise des séances d’entrainement en eau calme au Grand Large les mercredis soir.

Le rendez-vous est à 18h pour embarquer au pire à 18h30. Normalement on reste au sec, mais on prévoit quand même qu’un bain n’est pas complètement improbable, certains forçant même un peu le destin …

Ces séances de navigation en kayak de mer du mercredi permettent de se préparer aux randonnées organisées par les adhérents eux-mêmes. Être à l’aise en kayak sur eau calme est aussi un bon moyen de débuter en kayak pour ensuite faire un peu ou beaucoup d’eau-vive.

Les débutants (et les autres) sont bienvenus à ces séances du mercredi soir, mais n’oubliez pas de prendre contact avant pour prévenir les animateurs et savoir comment vous habiller.

Voir la page de la section randonnée.

—–

Pour la 3ème séance ce mercredi 16 avril, 3 jours après une rando avec bivouac sur l’Ardèche pour certains, on n’était pas très nombreux, mais c’était bien sympa, comme toujours 🙂 .

Un petit groupe a fait quelques exercices en traversant le lac. Après quelques jeux du genre « tient, si on échangeait nos bateaux sur l’eau ? » et autres manoeuvres utiles, nous avons traversé le petit passage permettant de rejoindre le canal où nous avons retrouvé les « gros bras » qui pendant ce temps avaient remonté le canal et joué sous les piles de pont. Là, sous la surveillance quelque peu relâchée des éventuels sauveteurs en pleine discussion philosophique, Olivia nous fait une démonstration plutôt convaincante de bac, et avec le sourire. Sans avoir besoin d’insister beaucoup pour la convaincre, Elodie, pour sa seconde séance, se lance pour son premier bac, Stéphane étant près à intervenir en cas de bain. Après une traversée remarquable malgré une gîte hésitante, elle arrive dans la zone de cisaillement et le contre, forcément surprenant la première fois, avec une jolie combinaison de mouvements du type « oh ça bouge, donc je lâche la pagaie d’une main puisque je ne sais pas quoi en faire, je démarre avec une gîte inversée, mais j’essaye quand même de voir si ça passe mieux de l’autre côté, et peut-être qu’en bougeant les bras en l’air c’est plus stable », le tout deux fois de suite et sans arriver à se mettre à l’eau, chapeau ! C’est prometteur. Retour tranquille au club au soleil couchant en profitant du courant.

Rendez-vous mercredi prochain, 18h ?

Participants : Olivia, Elodie, Jacques, Stéphane, François, Sébastien.

 

 

 

 

Descente du Rhône Grand large à Confluence – dimanche 2 mars 2014

Le compte-rendu de Stéphane :

Participants : François, Laurence, Nicolas G, Fred, Claude, Pierre, Roland, Sébastien, Stéphane.

Le Rhône a le deuxième débit de tous les fleuves s’écoulant en Méditerranée. Nous décidons donc en ce dimanche 02 mars 2014 de descendre une vingtaine de kilomètre de ce fleuve qui en compte 522 sur le territoire français. Les conditions météorologiques sont très favorables, température douce, soleil persistant et eau du Rhône très fraîche.

Après un petit échauffement, le départ du Grand large s’effectue à 10h30 en direction de notre premier portage, en rive gauche du barrage de Cusset. Suite à cet effort intense, une personne décide de se rafraîchir promptement lors de l’embarquement afin de faire redescendre sa température corporelle.

Après quelques coups de pagaie, quelques bacs et autres stops, nous débarquons sur un îlot de verdure à proximité de la petite vague « d’Hawaï sur Rhône ».

Nous profitons de ce portage pour faire une pause pique nique, tout en observant un slalomeur surfer les creux de la vague. Une fois sustentés, quelques un embarquent directement côté vague histoire de s’amuser dans les remous imprévisibles d’Hawaï sur Rhône, et d’interrompre rapidement leur phase digestive (esquimautage de François dans les remous); d’autres embarquent côté écluse.

Nous terminons le parcours par la traversée de Lyon, ponctué par de nombreux stops derrière les piles de pont. Un tourbillon vicieux caché derrière l’une d’elle aura raison de l’un des notre. Cela nous permettra de mettre en pratique les exercices de sécurité abordés lors des entraînements au Grand large.

Nous terminons notre parcours à la confluence après avoir observé le tout nouveau pont Raymond Barre et le Musée Confluence.

Nous débarquons rive gauche côté Parc de Gerland vers 16h00 attendu par Maurice et Sylvette. Nous partîmes neuf, mais par un prompt renfort nous nous vîmes onze en arrivant au port…

 

Galerie photos:

wp-content/gallery/rando-descente-rhone-mars-2014

Dernière séance piscine de l’année 2013 pour la section Rando’Vive

Petit CR de la dernière séance piscine de la section Rando’Vive du CKDM et du CKTSV :

des bains,  des eskimos ratés, des eskimos réussis, avec la pagaie ou sans, un peu de nage forcée ou volontaire, un peu d’apnée, des bateaux à vider, des exercices, des jeux, des éclats de rire, beaucoup de bonne humeur et de défoulement ludique, et en plus on apprend des trucs !

Venez à la séance piscine du 11 janvier !

Participants:
CKTSV: Jérôme G, Benoît A, Bertrand S, Pascale, CKDM: Frédéric G, Nicolas L, Laurence (qui a passé ses premiers eskimos !), François, Stéphane, Sébastien.

Stage de Toussaint 2013 en kayak de mer en méditerranée

Stage encadré par Jean Pierre Royer, brevet d’état de « guides de méditerranée« .
Le but de ce stage est de progresser vers l’autonomie pour l’organisation de randonnées en mer en fonction de la météo, du choix du parcours, de la sécurité sur l’eau.

Nous étions 9 participants du CKDM, avec 7 seayaks, un scorpio LV et un kayak bois cheasepeake. L’expérience maritime était variée, certains n ‘ayant jamais navigué en mer.
La météo avec avis de mistral en début de période nous a décalé dans l’est vers Théoule-La Napoule afin de pouvoir naviguer plus sereinement. A mi-séjour nous avons navigué plus à l’Ouest vers la presqu’île de Giens.
Les étapes ont alterné entre petites navigations techniques avec récupérations en eau profonde, remorquage, esquimautage, lecture de carte, apprentissage de l’usage de la VHF, passes à cailloux… et découverte de petits bijoux locaux: l’ île de st Honorat et son ancien monastère fortifié, grottes, côte sauvage de Théoule à Agay,  puis navigation sur Giens, tour de Porquerolles.
Jean Pierre nous a fait partagé son expérience technique et sa passion de l’environnement ( géologie, biologie, aménagement du littoral).
L’organisation du stage a bien fonctionné, de manière collégiale. Sébastien s’est occupé du recrutement du BE et de la coordination de l’ensemble : un groupe a géré le matériel, une autre équipe l’intendance , une  autre l’aspect comptable, une autre la recherche des campings etc.
Le camion du CKDM nous a permis de nous déplacer en fonction de la météo, le temps clément (eau à 20°C et air à l’avenant) nous a permis de camper.
Et malgré les moustiques de la tour fondue sur la presqu’île de Giens, ce fût un excellent stage  !

 

 

 

CR rando au Grand Large Dimanche 08/12/2013

MessagePetit compte rendu de la séance de ce matin:

Très jolie balade de 2h dans la brume ce matin pour ceux qui n’ont pas été découragés par la température.
Rdv vers 9h30.
En arrivant dans le vestiaire, bien chauffé, on sentait bien un peu de doute.
Il fait -2°C, est-ce bien raisonnable d’y aller ? Ben … oui !
Une fois habillé chaudement, on embarque vers 10h15 à 5 sur le Grand Large, couvert de brume.
Et c’est parti pour une sympathique balade dans une atmosphère inhabituelle, avec une visibilité de l’ordre de 50 mètres. En remontant le canal en rive gauche, on n’apercevait pas la rive droite.
De temps en temps, la silhouette d’un kayakiste ou d’un héron apparaissait dans la brume.
Arrivé au barrage, il a fallu chercher un peu dans la brume pour se retrouver tous les cinq.
Retour tranquille accompagné par l’apparition progressive du soleil.
Arrivé au club, François et Jacques ont évidemment profité de la nette montée de la température (+2°C) pour vérifier que leur esquimautage passe toujours depuis la veille ! De quoi surprendre un couple de promeneurs et les pêcheurs: « Elle n’est pas un peu froide pour se baigner ? », « Non, ça va, elle est bonne » (?!?)
Retour sur la terre ferme vers 12h30, départ du club vers 13h.

Participants: Nicolas L, Jacques, François, Stéphane, Sébastien.

Initiation au kayak même l’hiver !

Petit compte rendu de la séance du 23 novembre 2013 :
Les randonneurs du ckdm s’entrainent toute l’année, un dimanche sur deux l’hiver !
7 participants dans le vent, dont une débutante: Céline, Claude, Jacques, François, Pierre, Sébastien, Stéphane.
La météo est sympa ce matin. La température est un peu fraiche évidemment, mais il y a quelques petites vagues régulières, de bonnes rafales de vent mais pas trop violentes, et une direction de vent assez régulière.
Pas de pluie, de belles éclaircies.
On s’habille chaudement, quelques indications pour apprendre à se caler dans le bateau, quelques consignes de sécurité, et c’est parti !
On décide de rester sur le Grand Large. François distille quelques conseils à Cécile, qui se débrouille très bien et comprend rapidement comment accompagner la propulsion par une légère rotation du buste. On navigue par toutes les allures de vent (face, arrière, de côté, …). Microsurfs idéals pour les moins expérimentés et petit exercice de remorquage en fin de séance. Pierre en veut un peu à ses gants qui glissent, mais après les avoir retirés reprend parfaitement le contrôle de son kayak en fin de séance malgré le vent et les petites vagues (il vaut mieux utiliser des manchons que des gants). Retour au club vers midi
Une bonne petite session pour s’entraîner (en toute sécurité) à garder son cap malgré le vent et les mouvements d’eau.

 

Lyon Kayak 2013

Le départ a été matinal au club pour les participants à Lyon kayak 2013, un peu tôt pour les lève tard mais largement récompensé par le levée du soleil au Grand Large. Avant la mise à l’eau prévue à 11h30 le programme était en effet chargé : chargement des 2 remorques, dépose des kayaks à Collonges au Mont d’Or, puis parking des camions à Confluence et enfin retour des chauffeurs en navette à Collonges au Mont d’Or ! Heureusement, l’organisation était bien au point et le soleil au rendez-vous.

Sur la ligne de départ ce sont retrouvés environs 1300 embarcations, étalées sur quelques dizaines de mètres et essayant de ne pas franchir la ligne virtuelle avant le top, en s’accrochant aux branches des rives, aux autres embarcations et à tout point pouvant servir d’ancrage.

Au moment du départ c’est donc dans un joyeux bazar encadré par les bénévoles et organisateurs que les kayaks, canoës, planches et autres se sont élancés pour les parcours de 12km jusqu’à Confluence ou de 18km avec une petite boucle en plus, en mode ballade ou course. Quelques collisions à noter et une éraflure sur un K2, mais rien qui n’empêche la suite de la course !

La traversée de Lyon s’est passée dans des conditions idéales, sous le soleil, entre les nouveaux aménagements des quais de Saône, les vues sur Fourvière et le Vieux-Lyon, sans oublier les nombreux passants très encourageants.
A l’arrivée, un pique-nique était organisé à côté du bassin

de Confluence suivi de la remise des prix et d’une sieste bien méritée…
Un grand merci à Didier et Romain pour l’organisation côté CKDM et handisport, aux organisateurs de l’évènement, aux nombreux bénévoles et aux participants !