Article, photos et autres médias relatifs à la vie du club de canoë-kayak de Décines-Meyzieu

Journée environnement

Un jour pas comme les autres ce samedi 23 mars pendant lequel les râteaux, balais et marteaux ont remplacé les pagaies, gilets et kayaks.

Toutes les sections du club ont contribué à la réussite de cette activité annuelle dédiée à notre environnement, avec un grand merci aux jeunes pour être venus après leur séance de piscine. Cette journée a vu la participation du service technique de la mairie de Décines avec la mise à disposition d’une benne pour nos déchets végétaux et le prêt de leurs outils. Après le passage d’une tornade sur nos locaux (et surtout à l’atelier), il ne nous restait qu’un tri à faire avant de terminer par un voyage à la déchetterie.

Un grand merci à toutes et à tous pour votre contribution.

 


Sortie Grand-Large – 17 mars 2013

Dimanche 17 mars, sortie au Grand-Large … les ingrédients au menu de cette sortie : un vent de 45 km/h, direction du vent : sud, des vagues dans tous les sens avec des creux, une température ressentie de 7°. Belle petite sortie dominicale et surtout une bonne occasion d’apprendre à naviguer avec le vent !

Du nouveau au CKDM: la fabrications de pagaies groenlandaises

Cet hiver au CKDM, les randonneurs ne se contentent pas des séances piscine le samedi midi, ni des séances de navigation le dimanche matin au grand-large ; ils ont également entrepris de fabriquer leurs pagaies… et ça, c’est tout un programme !

A été mis en place dans les locaux du CKDM, au grand Large, un atelier bois sur 3 dimanches (les 27 janvier, 10 et 24 février) ,  où chacun a apporté quelques outils :  scie, râpe, mètre, papier, crayon … et huile de  coude.

Objectif : « Fabriquer sa pagaie Groenlandaise, à ses dimensions »
Bois utilisé : Epicéa.
Maître de stage : François, menuisier ébéniste de profession, qui a pu nous apporter son savoir faire, les matériaux et les outils indispensables à la réalisation des pagaies.
Participants :  Nicolas G, Didier, Nicolas L, Claude, Jacques, Fred, Sébastien, Maryvonne

Déroulement de la 1ère journée, les étapes de la fabrication :

1) Mesurer la longueur « envergure + coudée » la taille du manche.
2) Établir les dimensions générales de sa pagaie.
3) Tracer le 1er profil.
4) Tracer l’hélice.

Après le traçage sur le bois, opération très minutieuse, vient le découpage à la scie à ruban, première expérience pour la majorité.

Déroulement des 2e et 3e journée

Travail à la « plane » et au rabot, afin d’enlever la matière superflue, puis ponçage de la pagaie, au papier de verre, avant la dernière étape, un peu plus tard l’huilage.

Photo

Photo

Dernière étape : le baptême !
Retrouvez-nous dans quelques semaines et nous vous ferons part de nos premières impression, avec de belles photos encore !

Et si cela vous intéresse, voici un site qui vous explique tout sur la fabrication de la pagaie groenlandaise : http://www.kayakdemer.net/blog/blogs.php?m=276

Dimanche 6 janvier – Galette des rois des randonneurs

Pour les randonneurs du club, rendez-vous était donné pour fêter la nouvelle année 2013 et partager la traditionnelle galette, dimanche 6 janvier après-midi.

Une quinzaine de personnes ont répondu à l’appel du grand-Marge ! Vers 14h30 les kayaks ont donc repris du service pour un tour sur l’eau, le premier de l’année. Huit kayaks ont glissé tranquillement sur un plan d’eau gris comme le ciel : le soleil s’était réfugié dans les cœurs ce dimanche… Cela n’a pas empêché nos deux équipiers téméraires, Jacques et François de pratiquer l’esquimautage en eau fraîche, avant d’aller se requinquer tous ensemble en dégustant les bonnes galettes frangipanes faites maison, tout cela arrosé d’un petit beaujolais pétillant (un scoop de Véronique), de cidre et de Montagnieu.

Une agréable reprise des activités en ce début d’année 2013 dans une ambiance sportive, amicale et chaleureuse.

Le projet 2013 : fabrication de pagaies groenlandaises avec François et Laurence.

Décines à Vélo, le grand rendez-vous de l’automne !

La commune de Décines a organisé le dimanche 7 octobre 2012,une balade à vélo  : ici, pas de compétition, pas d’inscription, ni de frais de participation. Au fil des 13km du parcours, soit deux heures de balade environ, il s’agit de redécouvrir la ville au rythme du vélo.

La gestion des carrefours et l’encadrement du peloton sont assurés par des volontaires d’associations sportives décinoises, le CKDM a participé comme chaque année a cette activité , avec François Emin, Antony Tabacco, Guillaume Chatelet, Nicolas Gauthier et Didier Algay

 

Pour pimenter la sortie,  une initiation au « bike looping » avec Mimil’Animation !

 

Photo du tournoi régional de kayak polo

[singlepic id=653 w=640 h=480 float=center]

Sortie La Bonne – 30 sept 2012

par Nicolas R

Participants : Brigite, Bertrand, Alessandra, Eric, Guilhem, Nicolas Re, Ralph

Organisation : RV est pris à 8h30 au club pour une départ vers 9h00 avec 2 voitures et des barres de toit

Rivière connue classée en III/IV avec un ex-infran au milieu.

Niveau : très bas (50 sur l’échelle au pont du prêtre).

Un départ un peu chaotique, quelques problèmes de sanglage (comme quoi cela arrive même aux meilleurs) sous un sale temps lyonnais.

Récupération de Nicolas sur le parking d’Intermarché vers Grenoble sous un rayon de Soleil (l’un des seuls de la journée).

Pause pipi avant La Mure et re-pause à La Mure pour acheter de quoi manger.

Arrivée au départ vers 11h30 – 12h.

On repère rapidement le premier passage très étroit. Petit avertissement d’Eric : «Attention, la pierre est glissante !»

Trop tard, Nicolas vient de glisser et se dirige droit vers l’eau. Mais c’était sans compter sur une racine qui trainait et qu’il attrapa pour se sauver.

Heureusement parce que les cordes sont toujours dans les voitures !!

Tout ça pour dire, qu’un bouchon d’arbre s’est formé donc on embarque en dessous !!!

Première partie se passe sans problème, le groupe fonctionne bien : Bertrand ouvre, les autres suivent et le niveau des participants est suffisant pour ne pas s’arrêter toutes les 5 minutes.

A noter un esquimo de Nicolas à la fin d’une étroiture.

Arrivée juste avant l’ex-infran, tout le monde s’arrête à temps.

Quelqu’un pour le passer ? Personne ? Vous êtes sûr ? Bon ben on continue alors.

Passage un peu délicat (en forme de S avec 1 gros caillou et 2 épis) qui nécessite un repérage.

Heureusement puisqu’il y a un bel arbre en plein milieu. Impossible de le dégager : on porte ! Heu et la falaise qu’il faut descendre ? On fait comment ?

Ben Nicolas descend et récupère les bateaux puis vous aide à descendre et on repart.

Ah non, j’ai oublié l’«accident» de Brigitte : en voulant se mouiller, disons qu’elle a basculé la tête la première dans l’eau. Assez drôle à voir et sans dommages …

Dernière partie de la rivière, pas de difficulté pour la majorité du groupe.

Brigitte nous fait une cravate sur un caillou qui trainait par-là (satané caillou). Tentative d’esquimo ratée à cause d’une branche qui elle aussi trainait par-là (satanée branche ^^).

Fin de la descente : temps estimé 2h30 (très satisfaisant)

Bon groupe de 7

Merci à tous !!

Nicolas

La Translac du Bourget – 29 septembre 2012

D’après le compte-rendu de Véronique:

Une semaine après la traversée de Lyon qui a eu lieu dimanche dernier, 6 randonneurs du CKDM ont participé à la Translac 2012, un rassemblement sur le lac du Bourget, 29 septembre 2012. Alors que Sébastien et Rodolphe se sont lancés en K1 sur le parcours de 20 km, Nadège et Emmanuelle, Véronique et Bertrand, ainsi que Didier et Catherine se sont lancés en K2 mixte handi/valide sur le parcours de 10 km. Un temps gris et pluvieux  nous a accompagné toute la journée mais cela n’a pas empêché les pagayeurs de donner le meilleur d’eux-mêmes comme d’habitude.

Les bouées difficiles à trouver ainsi qu’un petit vent de 3/4 faces sur les 5 derniers kilomètres ont pigmenté la navigation. Petite nouveauté cette année, l’arrivée se faisait en courant sur la plage pour couper la ligne d’arrivée.

Toujours une excellente ambiance sur la Translac !

Résultat des K2 mixtes Handi/valides :
1 – BUFFAT Nadège (CKDM) / VIEILLE Emmanuelle (CKDM)
2 – GAUDILLERE Véronique (CKDM) / CORBORON Bertrand (LRAH)
3 – QUELEN Catherine (CK Vallée de l’Ain) / ALGAY Didier (CKDM)

Le podium K2 mixte handi/valide: Bertrand, Véronique, Emmanuelle, Nadège, Catherine, Didier

Bravo !

La Traversée de Lyon – Dimanche 23 septembre 2012

« Traverser Lyon autrement », tel était le slogan de cette 53e Traversée de Lyon en kayak. Une vingtaine de participants du CKDM de la section Randonnée et des kayakistes handisport, parmi lesquels des équipages mixtes handicapés/valides, ont fait cette traversée. Pour de nouveaux inscrits au club, c’était à cette occasion leur première sortie avec le groupe des randonneurs de Décines. Deux parcours étaient proposés :
– le parcours « découverte », 12km entre Collonges au Mont-d’Or, en passant par l’Ile Barbe et l’ancien quartier de l’Industrie jusqu’à la Darse de Confluences
– le parcours  « sportif » , 22 km avec descente de la Saône puis aller /retour sur le Rhône avant de reprendre la Saône pour joindre l’arrivée dans la Darse de Confluences.

Les conditions météorologiques étaient plutôt favorables, avec une température douce et un soleil bien présent ; et même si le vent de sud assez conséquent a mis un peu de piment dans la navigation, tous les participants étaient contents et plus particulièrement ceux qui sont montés sur le podium !

K2 mixte handi/valide
1 – Nadège BUFFAT  / Emmanuelle VIEILLE (CKDM/CKDM)
2 – Véronique GAUDILLERE / Emmanuel CASCARO (CKDM/CKDM)
3 – Romain DIDIO /

K1 handi
1 – Evelyne LEROUX
2 – Brigitte MAUCONDUIT

Bravo à tous !
En conclusion : Belle traversée, belle journée, bon esprit, tout baigne !

 

 

 

Stage d’été eau-vive, 23-29 juillet 2012

Stage d’été « Hautes Alpes for ever »

Écrit par Marion
 

Participants : Alessandra, Marion, Denis, Mathieu, Nicolas R, Nicolas G, Mickaël, Vincent et Michele

Lundi 23 juillet

8h30 : Championnats du monde de l’indécision en ce beau matin de juillet, que faire ?2 ou 3 voitures ?Lesquelles ?Et quels bateaux sur quelles galeries ?

Temps de la manche = 1h30.

10h00 : 2 voitures en piste : celle de Nico R et celle de Nico G. 4 bateaux sur le toit de la Kangoo de Nico G, le chargement est impressionnant mais çà passe !! bah quoi en Corse en 2011, ce chargement a tenu 10 jours !

10h30 : 4 kayaks se baladent sur l’A43 vers Bourgoin Jallieu. La galerie de Nico a lâché. Plus de peur que de mal, heureusement aucune casse, les kayaks se sont gentiment rangés seuls sur le bas-côté. On attendra quand même 30min un patrouilleur pour libérer MON « ptit little Hero rose » de son interminable attente seul sur la bande centrale de l’autoroute.

11h00 : Retour à Décines pour échanger la Kangoo contre le minibus du club de Décines avec la remorque. Pendant ce temps-là, nos italiens préférés guettent les kayaks sur une aire d’autoroute sous les yeux curieux des vacanciers qui se demandent comment il est possible de voir 8 kayaks sans véhicules et sans remorques loin de toutes rivières ou lacs !

12h00 : enfin le départ pour les Alpes direction Briançon. Pendant notre petit aller-retour à la case départ, nous avons envoyé Nico G et Mickaël en ouvreurs pour aller faire les courses à Briançon. C’était sans compter leur « légenderissime » étourderie, ils n’ont pas pris l’autoroute direction Grenoble mais Chambéry. Têtus, ils ont voulu couper court direction la Maurienne, Valloire, le col du Galibier à 10km/h. Ils arriveront au final après nous à Briançon.

Ravitaillement bouff au Carrefour de Briançon, récupération de Denis à l’Argentière et première ascension de la montée au gîte en fin de soirée. Et oui, le mot « ascension » voir « course » est opportun, le gîte qu’on nous a prêté est situé aux Chapins au-dessus de St Crépin. Il est haut, très haut, très très haut dans la montagne, petite route très sinueuse pour y arriver. Les habitants du hameau nous accueillent chaleureusement et on nous prête un bout de champ pour garer la remorque et le camion (en marche arrière et en pente !).

Apéro bien mérité sur le balcon du chalet avec une vue panoramique sur les Ecrins, purée, ce qu’on est bien !!!!

Mardi 24 juillet

Le haut Guil

Le niveau d’eau est très bas, les barreurs de Queyraft à Château Queyras nous conseillent de naviguer en aval des Combes de l’Ange Gardien car il y a un affluent qui amène un peu de débit sur cette partie.

Départ après pique-nique de la plage en aval de la sortie des Combes pour s’échauffer avec le Millénium et la triple Chute. Eau bleu turquoise, soleil, le bonheur ! Nico G nous fait quand même deux ptits bains de stress avant le Millénium. Seul Denis passe le Millénium. Il sera rejoint par Mickaël et Nico pour la Triple Chute.

30cm à l’échelle du pont en aval de la Triple. C’est bas, bas mais çà passe. Tout le monde s’engage dans le Mini-Gyr sauf Nico G qui porte. Passages plutôt réussis pour tous. Quelques petites sorties de route dans le dernier rapide un véritable champ de cailloux, nous, les filles ont fini en marche arrière non contrôlée !

Le petit seuil avant le Tunnel se passe nickel mais c’est après dans le passage que çà se gâte ! Les mecs engagent, la passe est extrême gauche ou droite mais pas au milieu. Nous, les filles du contre en amont on ne voyait que des grosses pavasses dépassées, ouhhhh mais impossible de porter donc en avant !!

Bah, on est passé milieu, là où il ne fallait pas, bilan de l’histoire, deux belles billes en tête et un bain pour moi (illico, me suis récupérée toute seule !!).

Avec Nico G, on fait la navette pendant que le reste du groupe fini la descente juste qu’au lac de Maison du Roy.

Belle journée de nav, apéro encore bien mérité !

Mercredi 25 juillet

La Durance

A la base, on voulait faire les gorges de Prelles mais arrivés au départ, on s’en doutait bien, c’était mort, pas d’eau du tout. D’ailleurs l’échelle ne touche même pas l’eau ! C’est un tout petit ruisseau qui passe devant nous.

On décide d’attendre Vincent qui arrive de Lyon, au bassin de St Clément. Séance de surf pour tout le monde, il y a 2 jolies petites vagues très sympas. Mais les places sont chères, il faut partager les contres et les vagues avec d’énormes groupes de débutants allemands.

Pique nique au soleil, c’est l’été, le top !!!!

Vincent, notre valeureux débutant nous rejoint, départ pour St Clément le Rabioux. C’est un peu plat voir très très plat cette partie mais il fait beau, chaud, c’est l’été, personne ne ronchonne. A l’arrivée, il y a la grosse vague du Rabioux, séance de surf shampoing pour les plus courageux. On dirait que çà roost plus que çà surf, Denis déprime car il n’arrive pas à passer un 360 avec le creeker !

Barbecue aux saucisses du super bon boucher de l’Argentière, c’est çà le kayak aussi !!!!!

Jeudi 26 juillet

Le Gyr

Le jeudi c’est Gyr et pourquoi ?

Et bien vous le savez tous !

Parce que le jeudi c’est jour de marché à Vallouise et que le CKTSV aime descendre le Gyr avec des spectateurs !!

Et ils avaient raison cette année d’approcher les badaux car il y a eu du « pestacle » ! Départ vers 11h00, Alessandra, Mathieu, Mickaël, Nico R et Denis s’y jettent. Petit niveau d’après les dires ! Il y a quand même eu quelques bains pour cause de branche puis un sacré festival dans le « S » de la fin. Denis rate son stop rive droite à l’entrée, Alessandre l’imite, Mickaël qui la suit de près aussi. Bilan du « kayak-tamponage », Mickaël et Alessandra se font une jolie frayeur à la limite de la cravate en duo sur le gros caillou pyramide de l’entrée du rapide ? Mickaël ressort en esquimau. Pendant ce temps, Denis voit le « carnage » de loin et en super-héros se jette illico dans un contre pour anticiper la récup des nageurs. Quelle belle preuve de courage !!! sauf que Notre Super Héros a oublié de caller son kayak et celui-ci part seul affronté les vagues et trous du rapide…. Au final, on ne court plus derrière des kayakistes à la nage mais derrière un kayak vide !!! Il sera récupéré à 50m en AMONT du barrage après Vallouise. OUffffff !

Le Gyronde

Grosse pause déjeuner et farniente au camping de Vigneaux. On attend l’eau de fin d’aprem de la Gyronde. 16h, on n’en peut plus d’attendre, on se jette à l’eau en partant sous l’infran des Vigneaux. Le départ est rigolo, du slalom entre les cailloux, ces ptites « caillasses » auront raison de l’équilibre de Vincent : bain, bain et re-bain mais il s’en sort en se marrant donc çà roule !!! La rivière est très belle, elle serpente dans le sous-bois avec en arrière-plan les montagnes magnifiques ! Par contre, il y a peu d’eau niveau II, II+ après le ptit slalom du camping.

VENDREDI 27 juillet

Le bas du Guil

Départ au niveau de Mont Dauphin en suivant la piste. Nous sommes agréablement surpris du niveau d’eau qui est correct. C’est du classe II, II+ avec de jolis ptits mouvements d’eau pour bosser les « incontournables techniques » : bac, stop, reprise… Le paysage est grandiose, l’eau toujours bleu turquoise, il fait hyper beau et chaud, on s’amuse et on en oublie même que nous sommes sur une partie très facile !!!

Le Guil

On reprend presque les mêmes et on recommence ! Départ au pont en aval de la Triple, arrivée au lac de Maison du Roi. Toujours le même niveau d’eau, le même soleil et la même eau bleue. Tout le monde se régale et Nico G a même le temps d’aller chercher tisanes et Génépi à la fameuse boutique de Château Queyras !!! La vie est belle !!!

Samedi 28 juillet

La durance

Le Rabioux – Embrun.

Longue navette car gros bouchon dans Embrun ! Non mais c’est pas possible çà, il y aurait des gens qui osent faire du tourisme dans les Hautes Alpes et qui ne sont pas kayakistes !!! On cuit sur le bord de la Durance en les attendant. Pour Vincent, c’est atelier séduction chez « Passion Eau Vive » pour tenter de se faire prêter une jupette qu’il a oubliée dans la navette. Plusieurs tentatives et même en donnant les clés de la voiture de Nico G çà ne marche pas !!!! Au final, Mickaël en grand seigneur et dingue de l’eau lui prête la sienne, il écopera pendant une descente d’environ 2h.

Le parcours est très sympa, classe III, de jolis trains de vagues pour surfer et jouer. D’ailleurs, on joue on joue on joue tellement au départ qu’on oublie que le parcours est long donc à la fin les estomacs crient famine et on pagaie on pagaie on pagaie. Nous attendions avec impatience le gros train de vague du « pont de fer » mais c’est peine perdue ! Il n’y a plus rien bouhhhhhh

Repas les pieds dans l’eau au lac et nous repartons illico direction « les Vigneaux ». Et oui, fin d’après midi atelier réparation « remorque » ! Le timon de la remorque menace de casser, les vis n’ont pas aimé les virages ! Les outils du papa de Denis nous sauvent. La remorque est repartie pour un tour. Pendant que certains ont les mains dans le cambouis, les autres dévalisent le boucher de l’Argentière pour un dernier barbecue gargentuesque au chalet !!!

Dimanche 29 juillet

La guisanne

Classique retour à Lyon, halte par la Guisanne ! Départ du Casset pour tout le monde. Il n’y a pas beaucoup d’eau mais çà passe ! Denis décide de mettre en place un plan « anti-angoisse-des-Guibertes », aucun stop n’est toléré à gauche sur la grande gravière avant le rapide ! Même moi qui voulait juste faire pipi, je me fais rappeler à l’ordre ! M’en fiche, y’en a d’autres qui sont aussi sortis de leurs kayaks pour jeter leur traditionnel coup d’œil. Denis, sûr de sa stratégie enquille direct avec Vincent derrière lui ! Aie Ouie Ouie, Vincent nage et Denis remerciera vivement une équipe de kayakiste parisien de l’avoir aidé à récupérer le kayak ! Pour la suite Nico G tente courageusement les Guibertes mais l’impétueux rapide et sa trouille crispée l’emporteront ! Il y avait du monde dans ce rapide et beaucoup de kayaks seuls sans équipiers !!!

 

Descente de la basse Guisanne pour tout le groupe sauf Vincent et Nico G qui se remettent de leurs émotions du matin ! Il y a un peu plus d’eau que l’été dernier. Je m’en suis vite rendue compte !! On fait des stops les gars hein, on fait des stops promis ! Tout se passe super bien, certes çà slalome mais avec plus d’eau y’a plus de passes et moins de cailloux ! C’était génial, on finit crevé et affamé !

 

Retour tranquille sur Lyon !